Vacances en République tchèque:CZeCOTTourmapsLa Bohême de l‘EstUNESCOVacances activesHoraires

skočit na navigaci | skočit na obsah


non connecté
Ouvrir la session
la choix d'une langue: cn cz de en es fr it jp nl pl ru

Olomouc.
fotografie: précédente | suivante

nahoru ^


Olomouc - Visite de la ville

Olomouc, qui se situe en plein coeur de la région Haná et comme ville de plus de cent mille habitants, fait partie des métropoles moraves les plus importantes, où elle donna rendez-vous avec l´histoire grâce à des personnalités à la science grâce au progrès. La tradition d´ériger les colonnes de la peste débuta dans les pays chrétiens au Concile de Trente. De par l´époque de son apparition dans les années 1716-1754, le monument d´Olomouc fait partie des derniers exemples de cette vague de mode, mais il se distingue notablement de tous les monuments semblables par son concept créatif, la richesse de ses décorations figuratives et enfin même par ses dimensions. La consécration des 35 mètres de ce monument élevé se déroula le 9 septembre 1754 en la présence de l´impératrice Marie-Thérèse et son conjoint François Josef I. Stéphane de Lorraine. La colonne de la Sainte Trinité fut inscrite en l´an 2000 à la Liste de l´UNESCO.

La découverte de la ville peut débuter sur la place Venceslas (Václavské náměstí) par les visites du musée archidiocésain, du palais des Přemyslides ou de la Cathédrale St.-Venceslas. De là on parvient à la place Biskupské (Episcopale) avec son palais du 17ème siècle et l´Arsenal Marie-Thérèse. Vous arpenterez la place de la République avec sa fontaine des Tritons, où se situe le Musée de la civilisation et se trouve l´église de Notre-Dame-des-Neiges. De la place vous vous rendrez, en passant près du Petit séminaire jésuite, de la chapelle St.-Jean Sarkandr et de la chapelle de la Fête-Dieu („Boží těla“), sur la place Žerotín avec son église St.-Michel. Vous poursuivrez par la place Dolní („Basse“) avec sa fontaine Jupiter et Neptune ou la colonne mariale. L´excursion se termine sur la place Horní („Haute“) où se trouvent l´Hôtel de ville, l´horloge, la Colonne de la Sainte-Trinité, les fontaines de Hercule, Cesar et Jupiter ou l´église St.-Maurice.

L´Hôtel de ville est un bâtiment étendu de deux étages sur la place Haute („Horní“) qui devint le symbole de l´importance économique et politique de la capitale royale d´autrefois. Près de la tour de l´hôtel de ville se trouve la deuxième plus vieille horloge de République tchèque. L´auteur de sa forme contemporaine dans l´esprit du réalisme socialiste est Karel Svolinský.

Le Palais de l´archevêché fait partie des plus remarquables constructions du haut baroque en Moravie. Il apparut d´après le projet de l´architecte italien Filibert Luchese à l´endroit d´un ancien palais Renaissance. Ses sept ailes à deux étages, en arc de cercle, forment deux cours intérieures. La façade sur la rue a un frontispice richement ajouré avec trois portiques. A l´intérieur l´ornementation baroque d´origine en stuc des pièces a été conservée.

Le Musée Arcidiecézní et le Musée d´art moderne à Olomouc ont été fondés en 1952 comme composantes du Musée de la civilisation. Après 1989 ils reçurent un bâtiment indépendant dans le centre-ville. Les musées gèrent plus de 65 000 éléments de collection des domaines de la peinture, de la sculpture, du dessin, du graphisme libre et appliqué, de la photographie, des arts appliqués et de la documentation sur l´architecture, et est la troisième plus grande institution de ce genre en République tchèque.

Le Monastère Hradisko est à l´origine un monastère bénédictin établi en égard à Saint-Stéphane par Othon le Beau, duc d´Olomouc, et sa femme Euphémia en l´an 1078. Au cours de la moitié du 12ème siècle, le monastère fut attribué aux Prémontrés, qui le possédèrent jusqu´à sa dissolution en 1784. Depuis l´année 1802 jusqu´à nos jours, le bâtiment sert d´hôpital militaire. Le monastère fait partie des plus anciens de Moravie.

Le Musée de la civilisation de Olomouc se trouve dans le bâtiment de l´ancien monastère des Clarisses. Le complexe des bâtiments, dont fait partie également l´église Ste.-Claire, provient de la seconde moitié du 18ème siècle, et leurs créateurs sont vraisemblablement Matthieu Kniebandl et Václav Beda. Le musée offre plusieurs expositions permanentes comme Géologie et minéralogie, De l´horloge à la montre ou Préhistoire dans la région d´Olomouc et Zoologie.

Les Serres de collection et le Jardin botanique font partie de la foire-expo Flora de Olomouc. Les serres de palmiers, de cactus, tropicale et subtropicale, sont parmis les plus grandes de République tchèque. Chaque saison de l´année, des dizaines d´espèces végétales les plus exotiques les unes des autres y boutonnent, fleurissent et donnent des fruits, c´est pourquoi l´accès aux visiteurs se fait presque toute l´année à l´exception des mois d´hiver.

La Villa Primavesi est un exemple remarquable de lien entre les arts nouveaux viennois et anglais. La villa style Art nouveau fut construite par les architectes viennois Franz von Krauss et Josef Tölk pour la famille Primavesi, banquiers à Olomouc, sur le terrain aux remparts du coeur historique de la ville dans les années 1905–1906. A l´intérieur ont été conservés des joyaux de l´artisanat d´art de style Art nouveau issus de l´atelier Wiener Werkstätte.

Le Fort XVII fait partie des quatre premières fortifications qui apparurent peu à peu à partir de 1850 à l´Ouest et au Sud-Ouest de la forteresse d´Olomouc. Il rappelle en partie les forts plus anciens sur les Monts Tabulový („Tableau“) et Šibeniční („Patibulaire!), mais se distingue cependant en particulier par des éléments de construction, comme les imposants remparts en terre, encadrés d´un arsenal d´artillerie lourde. Au centre de la forteresse il y a un „réduit“, qui servait comme équipement de logement.

Svatý Kopeček („la Colline sainte“) et sa création sont liés au nom du commerçant en vins d´Olomouc Jan Andrýsek, qui fit construire une chapelle, consacrée en 1633, sur la colline appelée Svatá hora („la Montagne sainte“). La chapelle se trouve sur le terrain de l´abbaye prémontrée Klášterní Hradisko ayant une communauté de moines prémontrés depuis l´an 1151. Le monastère a été fondé à cet endroit en l´an 1078.

nahoru ^ | tisk | komentovat

Viewed 2551 times